Lancement de l’Antibible du Contrôle de Gestion

Il y a plusieurs semaines, vous aviez été très nombreux à m’aider pour choisir la couverture de mon nouvel ouvrage.

Grâce à votre participation, voici donc à quoi ressemblera « L’Antibible du Contrôle de Gestion » :

A cette occasion, j’avais reçu de nombreux messages d’enthousiasme pour ce nouveau livre.Voilà pourquoi je suis très heureux aujourd’hui de vous annoncer que la sortie de « L’Antibible du Contrôle de Gestion » est imminente, dans une semaine pour être plus précis…

Mais j’aimerais profiter de cette sortie officielle pour lancer un débat sur le contrôle de gestion. C’est la raison pour laquelle je vous propose de découvrir une petite série de vidéos ou je présente quelques hérésies du contrôle de gestion.

Ces vidéos sont disponibles ici : http://www.l-antibible-du-controle-de-gestion.fr/gratuit/

Mais l’idée, c’est bien de lancer un débat, alors n’hésitez pas à me dire ce que vous pensez des messages passés dans les vidéos. Profitez-en également pour mentionner les hérésies du contrôle de gestion que vous avez pu vous-même constater. Et si vous avez des personnes de votre entourage qui sont intéressées par le sujet, alors proposez-leur de rentrer dans la boucle…! :-)

Bref, venez voir les vidéos, et laissez vos commentaires en dessous pour que nous puissions échanger ensemble dessus.

La première vidéo présente le désastre induit par une décision issue du contrôle de gestion traditionnel sur une entreprise potentiellement rentable …

A Tout de suite pour du côté des vidéos… ;-)

Pourquoi certains gaspillages sont sources de qualité

Dans tous les ouvrages que je lis, l’angle d’attaque de la notion de gaspillage est toujours la même : Le Gaspillage C’EST PAS BIEN !

De la même façon, on nous explique que le 5S, C’EST TOUJOURS SOURCE D’AMÉLIORATION !

Ainsi, de la même façon que nous préférons l’ordre au désordre, il parait relever du bon sens de plébisciter la frugalité aux dépens du gaspillage… Du bon sens… vraiment ?

L’objectif de cet article est de vous faire toucher du doigt l’inhérente complexité qui se cache derrière des principes aussi simples.

Voici, pour rappel, la liste des 7 gaspillages du Lean :

1. Production excessive : Produire trop, ou trop tôt, excédant les besoins immédiats
2. Stocks : plus que le minimum nécessaire pour réaliser le travail ou satisfaire les besoins des clients
3. Traitements inutiles : Mise en oeuvre de plus d’activités ou d’énergie que nécessaire pour la production d’un produit ou apport d’une valeur ajoutée supérieure à ce que les clients vont payer
4. Attentes : Tout délai entre la fi n d’une activité et le début de l’activité suivante.
5. Transports ou manutention inutiles : Mouvements inutiles : de produits, matériel ou infos
6. Défectueux: Toute production nécessitant une remise en état ou mise au rebut.
7. Mouvement inutile : Tout mouvement ou déplacement qui ne contribue pas directement à l’ajout de valeur

Pour réaliser cette démonstration, je vous propose de prendre l’exemple de la 3ème source de gaspillage : Les traitements inutiles ou ce que nous pourrions appeler la surqualité, c’est à dire : La mise en oeuvre de plus d’activités ou d’énergie que nécessaire pour la production d’un produit.

Sur la base de ce principe, toute redondance serait source de gaspillage, puisque, qui dit redondance, dit nécessairement doublon. Et si nous parlons de doublons, nous ne sommes plus dans le strict nécessaire.

Pourtant, la redondance est nécessaire pour assurer la robustesse d’un système. Sans redondance, nous prenons le risque d’un dysfonctionnement total le jour où un composant est défectueux. Imaginez un produit comme la voiture qui n’aurait aucune redondance. Imaginez que nous arrivions à trouver une roue qui permette à elle seule de porter un véhicule. Elle serait munie d’un seul frein. Imaginez un système d’éclairage avec une seule source de lumière…etc. Bref là où il y a redondance, imaginez que vous limitiez au strict minimum : un seul composant. Au moindre défaut d’un seul de ses composants, le véhicule serait hors d’usage.

Alors, vous me direz que j’exagère ou que dans les cas que je propose, le gaspillage peut être perçu comme source de valeur. Je suis d’accord, la question qui subsiste reste de savoir où nous mettons le curseur entre le niveau de redondance et le niveau de valeur ajoutée apporté par le client.

La connectique des éclairages telle qu’elle est configurée aujourd’hui sur les véhicules entraine des dysfonctionnements qui par la suite démultiplient les sources de gaspillage. Par exemple, quand une ampoule est cassée, sa soeur jumelle risque de ne pas tarder à suivre le même chemin. Autre exemple, n’avez-vous jamais roulé derrière une voiture qui se transformait en sapin de Noël à chaque fois que son utilisateur freinait ? ;-)

L’apport de robustesse est mis en avant dans la systémique par la notion de fractale ou d’holomorphisme. Un fractal est le composant d’un tout (un système) qui inclus l’image du tout en son sein. Ainsi, le tout se retrouve dans la partie (le fractal) tout autant que la partie est inscrite dans le tout.

Par exemple, les travaux de Karl Lashley effectués sur le cerveau des rats a démontré que le cerveau des rats continue a fonctionner avec 9/10 de sa matière en moins. Impressionnant non ! Imaginez un véhicule qui continuerait à assumer ses fonctions principales si nous retirions 90% de ses composants ?

Bref, tout cela pour dire que la réalité n’est toujours qu’une perception de la réalité. Si bien qu’un gaspillage apparent peut toujours être perçu sous forme de qualité si nous changeons notre angle de perception, et inversement.

Savez-vous qu’une compagnie aérienne a éloigné (Gaspillage N°5) le tapis de restitution des bagages de la porte de débarquement pour améliorer la qualité de son service ? La raison, c’est que les clients se plaignaient de devoir attendre trop longtemps leurs valises… En allongeant le chemin pour y parvenir, l’entreprise a ainsi réduit le temps d’attente de ses clients, contribuant ainsi à l’amélioration de leur satisfaction !

Alors gaspillage ou valeur ajoutée ?

_

Un kdo exceptionnel pour vous souhaiter mes voeux

Bonjour à tous ,

Il paraît que nous avons tout le mois de janvier pour souhaiter nos meilleurs voeux pour la nouvelle
année…

Alors, il n’est pas trop tard pour vous souhaiter chaleureusement tous mes voeux de réussite
pour cette année 2011 ! ;-)

A cette occasion je vous propose de bénéficier d’une remise tout a fait exceptionnelle de 50%
valable uniquement ce lundi 31 Janvier 2011
sur l’achat de mon ouvrage « A la découverte
du Lean Six Sigma ».

Pour en bénéficier, il vous suffit de saisir le code « 2011 » lors de votre commande sur la boutique http://www.a-la-decouverte-du-lean-six-sigma.fr que je viens de refaire en intégralité.

couverture_alddlss_3d_blog

Le livre broché, tout en couleur, avec le CD-Rom, pour un montant de 18€ au lieu de 36€, je vous assure que ça ne se reproduira pas de si tôt !
A partir de 3 ouvrages, les frais de port restent les mêmes…

Alors, profitez-en pour en commander pour vos clients, pour vos collègues de travail,
pour vos employés, pour vos étudiants…etc.

Comme vous le savez sûrement, 2011 sera pour moi dans la continuité de 2010. Comme je vous en déjà fais part, « L’Antibible du Contrôle de Gestion », mon deuxième ouvrage, sortira dans le courant
du mois de février. Je continue par ailleurs à travailler sur un roman d’initiation à l’approche systémique. Et j’ai encore plein de projets dans les tiroirs, dont je ne manquerai pas de vous faire
le moment venu.

Allez, je ne vous ennuie pas plus longtemps…
Rendez-vous sur http://www.a-la-decouverte-du-lean-six-sigma.fr avec le code « 2011″ pour une réduction de 50%.
C’est valable aujourd’hui et aujourd’hui seulement !

A bientôt pour un nouvel article des experts du LSS… ;-)
Florent FOUQUE

Pour les retardataires, le code « 2011B »
prolonge la réduction à -35% durant 48h…

Antibible

7 experts du LSS listent leurs outils incontournables

La série d’articles ,où je donne la parole à 7 experts, se poursuit… ;-)

Cette semaine la question posée est : « Quels sont pour vous les outils incontournables d’un projet LSS ? »

(Pensez à mettre en pleine écran – bouton MORE, ce sera plus confortable. En cliquant sur la flèche droite, vous pourrez parcourir l’ensemble des réponses.)

Et vous ? Quels sont les outils que vous privilégiez dans un projet LSS ? N’hésitez pas à nous en faire part en commentaire ! ;-)


—————————————————————————————————

Pour rappel, ces 7 « experts » sont :

- Olivier CORNUT, consultant et co-dirigeant de la très dynamique entreprise Cubik Partner. C’est notamment cette société qui gère le programme de formation Lean Six Sigma à l’Ecole Centrale de Paris.

- Nicolas VOLCK, Black Belt dans une société de services financiers, auteur de « Déployer et exploiter Lean Six Sigma » aux Editions d’Organisation.

- Jean-François DUFFOUR, Responsable du programme d’excellence opérationnelle chez HP.

- Peter KLYM, Consultant indépendant (société Lean Business France) bénéficie d’une longue expérience sur l’amélioration continue dans le secteur industriel.

- Damien BONHOMME, Black Belt, consultant indépendant et formateur (Société 3 Conseils).

- Pascal CHALOYARD, Master Black Belt, consultant indépendant (Société Inn-LeanDesign) spécialisé dans le DFSS (Design For Six Sigma, le LSS pour les projets de conception).

- Et le dernier, Christian D., animateur amélioration continue au sein d’un grand groupe industriel français, qui a souhaité répondre sous couvert d’anonymat. ;-)

Aidez moi à choisir la couverture de mon prochain livre !

Je vous propose un petit interlude sur la série des 7 experts du LSS s’expriment…

Je viens de terminer l’écriture de mon deuxième ouvrage « L’Antibible du contrôle de gestion » où je remet en cause 10 grands principes du contrôle de gestion tel qu’il est mis en oeuvre dans la plupart des entreprises.

Le livre sera bientôt disponible. Mais en attendant l’achèvement de sa phase de relecture, je souhaiterais solliciter votre aide pour le choix de la couverture…

Les couvertures sont visibles sur mon autre blog…

http://analysesystemique.free.fr/?p=961

N’hésitez pas à laisser vos commentaires sur ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas.

Vous pouvez également suggérer des améliorations à apporter ! ;-)

A bientôt pour le résultat